Février : les chiffres en chute libre

7 mars 2022


@ PARIS, LE 07 MARS 2022 A 17:30 – Guerre d’Ukraine et élections présidentielles à haut risque n’incitent pas à la consommation. Après une première semaine de février positive, les trois autres ont, thermomètre aidant, refroidi les ardeurs des Français. Â l’unisson, l’Alliance et Procos publient des chiffres d’affaires mensuels en chute de respectivement 6,2 % et 6,4 % par rapport à 2019 ; seule comparaison possible compte tenu de la fermeture des grands centres commerciaux l’an dernier. Au cumul annuel (janvier-février), le trou s’agrandit encore, avec – 17,1 % ici et – 10,6 % là sur le même historique. «La dégradation des dépenses et l’augmentation violente des coûts d’exploitation des enseignes» rendent d’autant plus urgentes des «solutions sur un indexation réduite des loyers en 2022», commente Procos. L’une et l’autre organisation soulignant toutefois une baisse brutale des ventes Internet sur février 2021 : – 25,9 % d’un côté, – 32 % de l’autre. Elle confirme que, plus les magasins sont ouverts, plus ils vendent : ce que M. de La Palisse lui-même aurait pu en déduire.